Information

A Mons, le port du masque est obligatoire sur l'ensemble de la zone intramuros . Retrouvez toutes les informations relatives aux mesures sanitaires dans notre dossier « Covid-19 » !

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Faucons pélerins

Vous êtes ici : Accueil / Vivre à Mons / Territoire / Environnement / Biodiversité / Faucons pélerins

Un couple de faucons pèlerins dans le ciel montois !

Disparu de notre ciel depuis plus de trente ans, mais protégé depuis 1979 par l’ion Européenne, le faucon emblématique des hauts cieux, le Faucon pèlerin, est à Mons!

En 2009, un couple s’est installé dans la tour de l’un des plus beaux édifices de notre ville: le Beffroi. Ce couple veille donc sur la vie montoise, du haut des 87 mètres de ce chef-d’œuvre reconnu patrimoine mondiale de l’esco, lui-même construit au sommet de la butte montoise, quel clin d’œil !

Le Faucon pèlerin est le plus rapide des oiseaux: il peut atteindre une vitesse de 100 Km/h lors d’un vol à l’horizontale à la poursuite d’une proie mais lorsqu’il prend de la hauteur pour effectuer ensuite un «piqué» sur celle-ci, il peut dépasser les 300 Km/h !

L’oiseau se nourrit de tout ce qui vole et qui a du sang chaud, donc essentiellement des oiseaux de multiples espèces, capturés en vol. Les pigeons montois sont ainsi régulièrement au menu.

La ville de Mons, en collaboration avec l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique et Natagora, a installé un nichoirau sommet du Beffroi en 2007. mâle a été observé sur le Beffroi dès 2008. En 2009, il semble y avoir séduit une compagne. Mais le couple n’a pas niché cette année-là.

Et c’est en 2010 qu’une première famille de 3 fauconneauxa pris son envol depuis le sommet du célèbre édifice.

En février, le couple parade au-dessus de la villeet début mars, la femelle pond 3 à 4 œufs, couvés par les parents pendant 32 jours et ce à partir de la ponte du troisième œuf. Les poussins, petites boules de duvet blanc, sont protégés par leur mère essentiellement durant les 10 premiers jours de leur vie. Pendant ce temps, le père faucon chasse afin de ravitailler la famille. Par après, la demande en nourriture se faisant grandissante, père et mère partent chasser afin de nourrir les jeunes laissés de plus en plus seuls, la journée.

Vers la cinquième semaine, vous pourrez voir les jeunes complètement emplumés venir explorer le bord du nid en battant fréquemment des ailes, se musclant rapidement afin de pouvoir prendre leur envolune semaine plus tard. Pendant quelques temps, les fauconneaux resteront à proximité du Beffroi, toujours nourris par les adultes; ceux-ci les initieront aux diverses techniques de la chasse de haut vol !  Vous pourrez alors les voir jouer dans les airset assister à leurs acrobatiespour attraper les proies, que les parents lâchent du ciel afin de les aguerrir à la capture en vol.

Vers la fin de l’été, les jeunes, devenus indépendants, quitteront la villepour devenir nomades avant de trouver un site de nidification. Cela peut prendre plusieurs années.

Cependant, peu arriveront à l’âge adultecar seuls les chasseurs les plus efficaces, qui auront pu éviter les pièges de la sélection naturelle, survivront !

N’hésitez donc pas à lever régulièrement les yeux vers le ciel montois, qui a pris une nouvelle dimension. Des vidéos du couple de faucons et de leurs petits sont disponibles sur notre chaîne Youtube.

Source : D’après un texte d’YvesFagniart

Actions sur le document